World Series Of Poker : un Main Event unique en son genre en 2020

De toute évidence, les équipes des World Series Of Poker se sont longtemps trituré les méninges pour élaborer un plan de rechange. Mais pour Ty Stewart, le directeur exécutif des WSOP, le jeu en vaut vraiment la chandelle : “Il doit absolument y avoir un champion du monde en 2020. L’histoire du poker est trop importante“.

Face à l’ampleur de la tâche et des obstacles (restrictions de voyage, protocoles sanitaires etc), les organisateurs ont imaginé un format hybride qui associera une première phase en ligne et un dénouement en live. La première phase, dont la structure est déjà vantée comme la plus profonde pour un tournoi disputé en ligne, se décomposera elle-même en deux épreuves distinctes : une première sur WSOP.com pour les Américains en mesure de jouer depuis le Nevada ou le New Jersey ; et une seconde sur GGPoker pour les joueurs du reste du monde. Quant aux Français de France, ils seront donc de facto exclus de la fête mais en était-il possible autrement ?

Sur WSOP.com, le tournoi débutera le 13 décembre et deux journées de compétition seront nécessaires pour réduire le field à neuf unités. Les heureux protagonistes de la dernière ligne droite seront alors conviés à prendre la direction de Las Vegas : oui, la table finale se déroulera bien au Rio. Des procédures sanitaires très strictes, dont les modalités restent à préciser, seront mises en place pour atteindre cet objectif. Et comme pour un tournoi tout ce qu’il y a de plus traditionnel, les plus belles parts de la dotation seront partagées entre les neuf finalistes.

Sur GGPoker, le tournoi commencera lui dès le 29 novembre avec un jour 1A qui sera suivi d’un jour 1B le 5 décembre puis d’un jour 1C le lendemain. Le jour 2 réunira tous leurs qualifiés le 7 décembre et ce petit monde en découdra jusqu’à la constitution d’un casting de neuf joueurs. Cette fois, les heureux élus mettront le cap sur Rozvadov le 15 novembre. Ou en tout cas si les restrictions sanitaires le permettent, les organisateurs n’excluant pas un report ou une finale en ligne si cela devait s’avèrer nécessaire.

Les deux tournois seront donc bien indépendants, mais un bonus non négligeable apportera du liant à l’ensemble. Les deux champions se retrouveront en effet au Rio (ou ailleurs si l’un des deux joueurs a moins de 21 ans) le 30 décembre pour un ultime face à face qui mettra en jeu un million supplémentaire, dotation gracieusement ajoutée par Caesars et GGPoker. C’est le vainqueur de ce duel qui gravera officiellement son nom au palmarès du Main Event au titre de l’année 2020.

Latest posts